Conseils e-commerce

Digitaliser sa PME : quels sont les avantages et les limites ?

Par Johan Mizrahi le 25 novembre 2020/ Temps de lecture : 6 minutes

En matière de digitalisation, les PME françaises accusent un retard conséquent par rapport à leurs voisins européens. Selon une étude menée par Sortlist, en 2020, un tiers d'entre elles ne possèdent toujours pas de site Internet.

Pourtant, digitaliser son commerce présente de nombreux avantages, en particulier en cette période de crise : porté par les nouvelles habitudes d’achat, le web pourrait représenter 13% des ventes du commerce en France à la fin de l’année, contre 10% en 2019 (Fevad).

Johan Mizrahi, fondateur de l'agence Ecomiz, vous détaille dans cet article les avantages à débuter votre transformation digitale, et vous donne des solutions pour lever les freins éventuels.

 

Pourquoi digitaliser votre commerce ?

1. Pour piloter plus simplement votre activité au quotidien

Les outils digitaux représentent une source de développement immense pour les PME.

Vous pouvez par exemple faire le choix d'utiliser un ERP (Enterprise Ressource Planning) qui facilitera votre gestion d'entreprise au quotidien. Ce type d'outil vous permettra de gagner un temps considérable, et de piloter plus efficacement vos projets, vos recrutements, votre facturation…

De nombreuses plateformes proposent ce type de services : Axonaut, par exemple, vous propose de digitaliser simplement facturation, devis, comptabilité, trésorerie etc. pour moins de 30€ par mois. 

Digitaliser sa PME

 

2. Pour atteindre un large public à moindre coût

D’après la Fevad, plus de 40 millions de Français achètent sur Internet. Ce qui représente tout autant de prospects à démarcher en fonction de votre secteur d’activité. La cible de votre PME ne sera plus contrainte géographiquement : vos produits pourront être vendus dans toute la France, voire même à l'international. 

Toucher un public plus large en ligne ne sera pas plus compliqué ou plus coûteux qu'avec vos canaux de communication habituels. Au contraire, il existe une foule d'outils digitaux pour rentrer facilement en contact avec vos (futurs) clients :

  • Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont les meilleurs canaux pour communiquer de façon instantanée auprès de vos clients et prospects. Vous pouvez publier de nouvelles offres, informer vos acheteurs de l’actualité de votre entreprise… Ces plateformes sont utilisées quotidiennement par un peu plus de 39 millions de Français.

Proposez régulièrement du contenu varié sur vos réseaux pour capter et retenir l'attention de vos clients, et pensez à mettre en place des techniques de social selling pour maximiser vos ventes !

 

  • Les e-mails 

Comme les réseaux sociaux, les e-mails marketing encouragent vos clients à ne pas vous oublier et à revenir régulièrement sur votre site ou dans votre magasin. De plus, ils vous permettent de personnaliser vos messages en fonction de vos différents buyer personae. Vous pouvez envoyer des e-mails ultra-personnalisés à chacun de vos clients, en y intégrant leur nom, leur prénom, leur produit préféré...

Les e-mails peuvent également vous permettre de relancer un visiteur ayant abandonné son panier, offrir un bon de réduction pour l’anniversaire d’un acheteur, etc. Garder un lien avec vos clients en échangeant avec eux régulièrement, c'est aussi la clé de la fidélisation. 

New call-to-action

 

  • Les chatbots 

Boostez votre expérience utilisateur et votre service client en mettant en place un chatbot sur votre site ! Être toujours prêt à répondre aux questions de vos visiteurs est un bon moyen de les rassurer et de les conforter dans leur décision d’achat, avant qu’ils ne pensent à aller voir chez un concurrent.

 

3. Pour mieux connaître et cibler vos clients

Les données collectées sur le digital, que ce soit via votre ERP, votre CRM ou votre plateforme e-commerce, vous permettront d'affiner votre stratégie de communication.

Vous aurez plus de connaissances sur vos clients et pourrez adapter vos offres en fonction de leurs besoins et attentes. Votre communication sera donc plus simple, plus aboutie et perfectionnée, mais pas nécessairement plus coûteuse que sur des canaux classiques.

En effet, les outils de diffusion digitaux, comme les publicités Facebook par exemple, vous offrent un meilleur ciblage et vous permettent d'optimiser vos dépenses. 

 

4. Pour augmenter vos ventes en magasin

Investir sur le digital, c’est aussi faire grandir son commerce et donc générer des ventes supplémentaires, que ce soit sur votre site ou en point de vente.

En effet, 78% des consommateurs s’informent sur le net avant d’acheter un produit en magasin (BVA). Une présence digitale est donc essentielle pour vous faire connaître auprès de vos clients, y compris ceux qui viennent ensuite réaliser leurs achats en boutique.

Vous pouvez notamment travailler votre SEO local pour cibler les acheteurs à proximité, et les inciter à venir dans votre boutique physique. Pensez également à mettre en place un système de click & collect pour générer davantage de trafic en magasin !

seo local

 

Quels sont les principaux freins à la digitalisation en France en 2020 ?

D’après une étude de Sortlist, 37% des PME ne sont pas convaincues qu’un site Internet leur serait utile dans le secteur où elles exercent. Cette croyance est fausse, car la digitalisation peut s'appliquer à tous les domaines, bien que sa mise en œuvre soit différente d'un commerce à l'autre. 

La principale réticence des PME tient à un manque de connaissances techniques dans le domaine du digital. Former ses employés aux outils numériques peut sembler long et coûteux.

Pourtant, de nos jours, les formations sont beaucoup plus répandues et accessibles. Rappelons que votre OPCO peut prendre en charge des formations DATA DOCK certifiées par la Direccte. Renseignez-vous auprès de votre établissement, il pourra vous proposer des solutions pour vous former gratuitement ou à moindre coût. 

Par ailleurs, de nombreux chefs d’entreprise manquent de budget pour digitaliser leur commerce. 60% des PME qui avaient prévu de créer un site web ont réduit leur budget à cause du COVID-19. Or se développer sur Internet ne doit pas être vu comme un coût, mais plutôt comme un investissement sur le long terme qui fera grandement évoluer votre activité. Il est même possible de faire appel à une agence e-commerce pour créer votre site facilement, à moins de 5 000€.

Pour financer votre projet de digitalisation, vous pouvez avoir recours à l'une des nombreuses aides proposées en France. Elles dépendent principalement des régions : renseignez-vous auprès de la vôtre pour en bénéficier. L’Etat a également annoncé une aide directe de 500€ aux commerces de proximité contraints de fermer leurs portes, afin de leur permettre de lancer leur site de vente en ligne.

 

Se digitaliser ou non ?

Je pense que vous l’aurez compris en lisant cet article : la digitalisation est devenue indispensable pour les entreprises, en particulier dans le contexte actuel. Les petits commerçants qui parviennent à survivre à cette crise sanitaire sont généralement ceux qui étaient déjà présents sur le digital, ou qui ont réussi à s’y mettre rapidement.

En effet, il est aujourd'hui possible de créer un site e-commerce en un minimum de temps et à moindre coût, pour maintenir ses ventes malgré la fermeture des magasins.

La création d’un site marchand n’est pas une obligation pour les PME encore réticentes, cependant, se digitaliser peut se faire à différentes échelles. Vous pouvez par exemple commencer par utiliser des moyens de communication digitaux. Cela peut être une passerelle pour petit à petit vous lancer dans la création d’un site e-commerce, et mettre en place une stratégie omnicanale

Catégorie d'article : Conseils e-commerce

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Comment lever les freins à l’achat sur votre site e-commerce
Woocommerce : avis sur l’extension e-commerce de WordPress
Nos coups de cœur e-commerce : définir une stratégie Instagram gagnante

0 commentaire

New call-to-action