Tendances

Infographie : les 10 tendances e-commerce 2021

Par Manon Danieau le 03 mars 2021/ Temps de lecture : 4 minutes

En 2020, nombreuses sont les entreprises qui ont dû créer un site rapidement afin de s’adapter aux restrictions sanitaires. Selon la Fevad, les ventes en ligne de produits et services ont atteint 112 milliards d’euros l'année dernière grâce à cette digitalisation accélérée. De ce fait, les habitudes de consommation ont changé : on compte près de 42 millions de cyberacheteurs au quatrième trimestre 2020, soit 1,5 million de plus qu’en 2019.

L’année 2020 a été particulière pour les marchands, et la concurrence dans le domaine du commerce en ligne est plus forte que jamais. Un bon produit ne suffit plus : il faut désormais miser sur l’expérience client pour se démarquer et accélérer ses ventes e-commerce.

PayPlug et PrestaShop ont résumé dans cette infographie les tendances e-commerce 2021, pour donner les bons outils aux commerçants qui souhaitent continuer à se développer sur Internet !

Voici les enjeux à suivre de près :

  • La rétention client : la fermeture des magasins physiques a laissé la place libre aux boutiques en ligne, qui ont attiré beaucoup de nouveaux acheteurs en 2020. Cette année, l’objectif pour les commerçants sera de fidéliser leur clientèle sur le long terme.
  • La livraison “à la carte" : s’adapter à la demande des consommateurs est essentiel, particulièrement en temps de crise. La livraison est en cela devenu un point clé du parcours d'achat : certains préfèreront la livraison en point relais, d'autres la livraison express ou classique. Plus les possibilités sont larges, meilleure est l’expérience d’achat pour le client final.
  • Le succès des marketplaces locales : les commerces locaux se sont regroupés sur des places de marché virtuelles pour maintenir leurs activités. Ce modèle a été très apprécié par les consommateurs, qui aimeraient voir davantage de commerces de proximité sur Internet en 2021.
  • L’essor du re-commerce : entre attrait pour les bonnes affaires et volonté de consommer mieux, l’e-commerce de produits d’occasion séduit de nombreux acheteurs. On estime ainsi que d’ici 2028, le marché de la seconde main sera deux fois plus important que celui de la fast fashion.
  •  L’omnicanal devient la norme : pour atteindre leurs clients, les commerçants doivent être en mesure de multiplier leurs canaux de vente tout en les connectant entre eux. C’est ainsi qu’ils pourront mettre en place des services comme le le click & collect, ou se lancer dans le commerce conversationnel.
  • La recherche visuelle se développe : il est désormais possible de charger une image sur un moteur de recherche comme Google ou Pinterest pour trouver des références de produits similaires. Cette technique basée sur l’intelligence artificielle et le deep learning peut permettre aux sites e-commerce d’améliorer leur référencement.
  • Le paiement en plusieurs fois, nouveau standard : dans un contexte économique chamboulé par la crise, les Français ont besoin d’étaler leurs dépenses. Pour s’adapter à cette demande et voir leur taux de conversion augmenter, les commerçants ont tout intérêt à proposer le paiement fractionné sur leur site.
  • Le storytelling, la force des petits commerces : les consommateurs sont à la recherche d’une histoire, d’un savoir-faire et surtout de valeurs pour les conforter dans leur décision d’achat. Cette année, les marchands devraient intégrer le storytelling à leurs stratégies marketing pour capter l’attention de leurs clients, notamment sur les réseaux sociaux.
  • L’hyperconnexion des consommateurs : depuis le début de la crise sanitaire, les produits de première nécessité prennent une place importante dans le panier des Français sur Internet. Les achats en ligne dans le secteur de la grande consommation ont augmenté de 55% par rapport à 2019, et de 49% dans celui de la santé. Une nouvelle opportunité commerciale à saisir !
  • Les micro-interactions : elles désignent des instants pendant lesquels l’interface réagit aux actions de l’utilisateur (scroller, changer de page, cliquer sur un bouton, etc.). Ces micro-interactions permettent de provoquer des émotions chez les internautes tout en améliorant l’expérience utilisateur.

➡️ Si vous souhaitez visualiser l'infographie en plus grand, téléchargez-la ici.

➡️ Si vous êtes curieux, vous pouvez parcourir notre infographie des tendances e-commerce 2020.

tendances e-commerce 2021

Catégorie d'article : Tendances

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Comment créer un programme de fidélité gagnant ?
La tendance du zéro clic : deux tiers des recherches Google finissent sans clic
Commerce conversationnel : le guide complet pour vous lancer

0 commentaire

New call-to-action