Réglementation

Le Smart Retry à l’ère de la DSP2 : qu’est-ce que c’est ?

Par Roxane Tranchard le 02 novembre 2022/ Temps de lecture : 3 minutes

Avant l’entrée en vigueur de la Directive sur les Services de Paiement 2 (DSP2), les e-commerçants avaient la main sur le mode d’authentification appliqué à leurs transactions. Ils étaient autonomes dans leur stratégie pour trouver le juste équilibre entre conversion et sécurité. 

Désormais, les cartes sont rebattues avec la pleine application de la DSP2 : 

  • Toute transaction doit être authentifiée sauf cas d’exemption ;
  • L’authentification peut être forte (l’acheteur doit s’identifier) ou sans friction (l'authentification se fait de manière transparente pour le client grâce aux données transmises par votre solution de paiement) ;
  • La décision d’appliquer l’authentification forte ou sans friction revient aux banques émettrices. 

Il faut également savoir que depuis le 15 octobre 2022, les éditeurs de carte bancaire ne prennent plus en charge le 3D Secure v1 : toute transaction envoyée pour authentification avec cette version entraînera une erreur.

S'ils ne sont pas maîtrisés, tous ces changements peuvent impacter vos performances en matière de paiement, et donc votre conversion. Pour éviter cela, l’une des solutions consiste à récupérer les transactions échouées avec le Smart Retry. 

Paiement en ligne

 

Quels impacts des “decline” sur votre performance ? 

Toute transaction non authentifiée et non justifiée par une demande d'exemption subit un “decline” (refus) de la part de l'émetteur. La transaction n'est pas perdue pour autant, puisqu'une nouvelle chance est offerte au marchand : rejouer la transaction avec une authentification forte pour qu'elle soit acceptée in fine par l'émetteur. 

En pratique, la transaction n'est pas refusée catégoriquement et peut repasser par l'étape précédente : l'authentification. 

Cette double vérification, qui peut sembler longue, ne l’est pas dans les faits : les technologies de retry, telles que le “Smart Retry” de Payplug, permettent de repasser immédiatement la transaction dans un flux d'authentification, et ce de manière quasi-instantanée et transparente pour le consommateur. Ce dernier n’est donc même pas au courant que sa transaction a subi un ”decline” et finit par payer normalement en s’identifiant. 

Entre 2020 et 2022, plus de 1 milliard d'euros de flux ont été sauvés grâce à la mise en place de cette fonctionnalité auprès de nos marchands.

Paiement en ligne

 

Quelles sont les dernières évolutions du Smart Retry ? 

Bien qu'elle soit aujourd’hui en vigueur dans toute l'Europe, l'application de la DSP2 a été progressive, avec des rythmes différents selon les pays, ce qui a engendré quelques écueils. L'usage de l'authentification forte non similaire d'un pays à l'autre, tout comme l'intégration du protocole 3DS v2, ont rendu instables certains marchés. 

Les serveurs d'authentification permettant le bon fonctionnement du 3D Secure connaissent eux aussi des instabilités qui peuvent provoquer des échecs de paiement. Ainsi, au 1er semestre 2022, le taux d’erreur sur le 3DS v2 était de 11,55%1

Toutes ces situations entraînent un risque de perdre définitivement des transactions, signifiant une perte de chiffre d'affaires sur l'activité e-commerce. C'est pourquoi les technologies de retry, qui étaient initialement prévues dans le cas de refus émetteur, sont désormais autorisées pour éviter une rupture du parcours client.

Ainsi, le Smart Retry de Payplug vous permet aujourd’hui de rejouer non seulement les transactions refusées par l’émetteur, mais aussi celles qui ont échoué pour les raisons citées précédemment. 

En récupérant des transactions qui auraient initialement échoué, vous : 

  • évitez de perdre des ventes ;
  • augmentez mécaniquement votre taux d'acceptation ;
  • maintenez une expérience fluide pour vos clients.

Si vous souhaitez des conseils personnalisés pour optimiser votre performance de paiement, n'hésitez pas à contacter nos équipes :

Nous contacter

 

1Payplug (ex Dalenys), juin 2022

Catégorie d'article : Réglementation

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Travel : la performance des paiements dans le cadre de la DSP2
Choisir le meilleur statut pour créer seul.e votre entreprise
Kit de communication pour expliquer la DSP2 à vos clients

0 commentaire