Tendances

La checklist pour digitaliser son point de vente (et son restaurant !)

Par Roxane Tranchard le 18 novembre 2022/ Temps de lecture : 7 minutes

Depuis plus de deux ans, les commerçants français sont confrontés à un enjeu de taille : gagner en résilience face aux aléas économiques et sociaux. Selon notre étude menée avec YouGov en 2022, 49% d’entre eux estiment qu’une meilleure digitalisation de leurs outils est le levier le plus pertinent pour augmenter leur chiffre d’affaires. 

Pour un point de vente physique, il y a en effet de nombreux avantages à étendre sa présence en ligne et digitaliser ses processus : gain de temps et de productivité, visibilité accrue, parcours client sans couture ou encore meilleure maîtrise des données clients.

Nous avons interrogé 12 acteurs de la tech sur les outils digitaux à mettre en place pour attirer des visiteurs en boutique, améliorer son expérience client ou encore optimiser la gestion de son activité. 

Tous leurs conseils sont résumés dans notre checklist !

 

Objectif n°1 : attirer des clients en magasin

Dans un contexte où les consommateurs cherchent à réduire leurs dépenses, comment continuer à générer du trafic en magasin ? Vous pouvez capitaliser sur les complémentarités entre votre site Internet et votre boutique physique, à travers :

  • Le click and collect : c’est le mode d’achat par lequel un client commande un produit en ligne avant de venir le chercher dans un magasin physique. 
  • La e-réservation : dans le même esprit que le click and collect, ce dispositif digital permet aux acheteurs de réserver dans le magasin le plus proche de chez eux un article repéré sur le web.
  • Le drive-to-store : il consiste à utiliser le web et les technologies mobiles pour attirer des visiteurs en boutique. Dans notre checklist, nous vous expliquons comment Waze peut vous aider à atteindre cet objectif !

Ces trois stratégies favorisent le web-to-store, qui désigne toutes les actions en ligne visant à inciter les internautes à se rendre en magasin.

New call-to-action

 

Objectif n°2 : éviter les files d’attente en caisse

Selon les données de l'IFOP, le temps d'attente en caisse moyen est environ de 11 minutes. Un temps jugé beaucoup trop long pour 90% des Français. Heureusement, il existe des solutions pour désengorger votre file d’attente en magasin : 

  • Conclure des ventes via les canaux conversationnels : avec l'outil de demande de paiement proposé par Payplug, vos vendeurs peuvent prendre des commandes par téléphone, e-mail ou SMS, et envoyer à vos clients un lien de paiement pour qu'ils puissent régler leur achat en dehors de votre magasin ou de votre site e-commerce. 
  • Proposer des files d’attente virtuelles : avec la généralisation des smartphones et de la géolocalisation, on voit émerger des applications de file d'attente numérique. À son entrée dans votre point de vente, votre client réserve son horaire de passage en caisse, ce qui lui évite de potentielles frustrations. 

demande-de-paiement

Aperçu de l'outil de demande de paiement Payplug

 

Objectif n°3 : rendre accessible l’intégralité de votre catalogue

Une stratégie omnicanale consiste à fusionner vos canaux de distribution, par exemple en mutualisant vos stocks en ligne et en magasin.

Cette approche vous permet notamment de faire de l’extension de gamme en boutique. Quand un article vient à manquer, vos vendeurs peuvent consulter le stock de votre site ou d’autres points de vente depuis une tablette pour proposer au client d'acheter le produit malgré tout.

Cela fonctionne aussi dans l’autre sens : certains outils vous permettent de synchroniser vos stocks en temps réel, pour afficher par exemple la disponibilité d’un produit en magasin. Ainsi, même s’il est en rupture de stock en ligne, un internaute va pouvoir le commander et le recevoir en click and collect ou via une livraison à domicile. 

comment digitaliser son point de vente

Borne d’extension de gamme chez King Jouet

 

Objectif n°4 : fidéliser votre clientèle

La hausse des coûts publicitaires sur les réseaux sociaux et la concurrence croissante des sites e-commerce rendent l’acquisition de nouveaux clients plus complexe pour les boutiques physiques. D’où l’importance de fidéliser ses clients existants, par exemple en leur faisant bénéficier d’avantages. Mais comment vous y prendre, concrètement ?

Vous pouvez par exemple installer une tablette à votre comptoir pour collecter des données clients : oubliez les cartes à tampon et les formulaires, il suffit à vos acheteurs de renseigner leur numéro de téléphone sur la tablette pour cumuler des points de fidélité. Cela vous donne également l’occasion de leur envoyer des campagnes marketing par SMS ciblées.

 

Objectif n°5 : simplifier la gestion de votre commerce au quotidien

Répondre aux attentes des consommateurs est une chose, mais les outils digitaux peuvent aussi vous aider à optimiser la gestion de votre activité. Vous passez trop de temps à sourcer de nouveaux produits ? Il existe des marketplaces pour professionnels qui vous donnent accès à des milliers de produits et de marques européennes, avec des conditions avantageuses en matière de paiement et de livraison.

Vous possédez un site e-commerce en parallèle de votre boutique ? Un logiciel de caisse omnicanal peut vous donner accès à l’intégralité de votre catalogue, de vos stocks et des données de vos clients sur un outil de gestion unique. 

Mieux encore, si vous utilisez une solution de paiement omnicanale comme Payplug, toutes vos transactions sont elles aussi synchronisées dans un même back-office. Cela vous permet notamment d’effectuer des remboursements en magasin pour des produits achetés en ligne et inversement, afin d'offrir à vos clients des parcours d’achat sans accroc.

parcours client

 

Objectif n°6 : guider efficacement vos équipes

Si vous gérez plusieurs points de vente, vous passez peut-être plusieurs heures chaque semaine à établir le planning de vos employés. Plutôt que de le faire manuellement, utilisez un outil de gestion dédié ! Il peut vous proposer le meilleur planning pour votre établissement en prenant en compte toutes vos règles et contraintes (convention collective, disponibilités, types de contrats, demandes de congés). 

Vos employés reçoivent ensuite leur planning par e-mail, SMS ou via une application, et sont notifiés en temps réel en cas de changement. 

 

Objectif n°7 : digitaliser votre restaurant

Notre checklist contient également des outils et conseils dédiés aux métiers de bouche. Vous apprendrez comment booster vos ventes à emporter avec une page dédiée au click and collect, comment accélérer la prise de commande avec des bornes interactives, ou encore comment améliorer l’expérience de vos clients grâce au paiement par QR code. 

Nous vous recommandons également des outils pour centraliser toutes vos commandes, quel que soit le canal d’achat utilisé, pour saisir toutes les opportunités de vente.

digitaliser son point de vente

 

Bonus : tentez votre chance avec notre jeu concours !

En tout, ce sont 16 conseils rapidement actionnables et adaptés à tous les budgets qui vous attendent dans notre checklist. Chacun d’entre eux est illustré par des retours d'expérience de commerçants et restaurateurs qui vous expliquent comment digitaliser son point de vente avec succès. 

Mais ce n’est pas tout : à la fin de ce contenu, vous pourrez tenter de gagner l’un des nombreux lots proposés par Payplug et ses partenaires. Campagne par SMS, masterclass d’une valeur de 2 990€ sur le commerce phygital, coaching e-commerce par un expert paiement & conversion, de vrais coups de pouce pour vous aider à vous lancer !

Téléchargez la checklist

Catégorie d'article : Tendances

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Order Management System : la solution pour rester compétitif
L’attribution marketing, un atout pour les boutiques en ligne
Comment accepter les titres-restaurant ?

0 commentaire