xYou are currently visiting Payplug website in french.Go to english version

Comment financer au mieux le BFR d’une activité e-commerce ?

Roxane
Updated on 25 janvier 2024 by Roxane Tranchard
Temps de lecture : 10 minutes

Tout e-commerçant le sait parfaitement, l’argent reste le nerf de la guerre quand il s’agit d’augmenter ses stocks, réaliser des dépenses publicitaires ou développer ses ventes sur des marketplaces. C’est toute la problématique du besoin en fonds de roulement (BFR). 

Aujourd’hui, nous accueillons sur notre blog Sasha Mrejen, CMO de Unlimitd, spécialiste du financement du BFR pour l’e-commerce. Il revient sur ce que revêt ce terme et comment le calculer, avant de vous présenter toutes les solutions possibles pour le financement du BFR : des “classiques” aux alternatives telles que le Revenue-Based Financing.

BFR : définition et calcul

Le BFR constitue un indicateur clé de la santé financière de toute entreprise. C’est un KPI à surveiller. En fonction de son montant et des périodes de l’année, notamment pour les activités saisonnières, vous devez penser à le financer en externe.

1. Qu’est-ce que le besoin en fonds de roulement ?

Le terme de “besoin en fonds de roulement” ou BFR recouvre les besoins de trésorerie d’une entreprise inhérents à son activité quotidienne. On en compte généralement trois : 

  • Les stocks, qui représentent de l’argent immobilisé ;
  • L’encours moyen des créances clients, soit les sommes facturées aux clients qui n’ont pas encore été réglées ;
  • L’encours moyen des dettes fournisseurs, qu’il faut souvent régler avant d’avoir réalisé des ventes.

Tous ces flux de trésorerie génèrent des décalages entre les encaissements et décaissements liés à l’activité. C’est le besoin en fonds de roulement.

2. Comment calculer votre BFR ?

Le calcul du BFR se base sur des montants qui varient en fonction de la date. C’est une vue à l’instant T. Prenez votre dernier bilan annuel ou votre balance comptable, et procédez au calcul du besoin en fonds de roulement de la façon suivante :

BFR = actifs circulants – passifs circulants, soit :

BFR = (stocks + créances d’exploitation) – (dettes d’exploitation : fournisseurs, dettes sociales et fiscales)

Un BFR positif demande à être financé alors qu’un montant de BFR négatif conduit à des excédents de trésorerie à placer.

3. Quelles sont les particularités du BFR pour un e-commerçant ?

Une boutique en ligne classique présente des spécificités sur le plan de son besoin en fonds de roulement. Comme les clients paient souvent comptant, le montant du poste client reste généralement faible, voire nul. Quand l’e-commerçant propose une solution de paiement fractionné, les fonds sont disponibles sous 48 heures. 

Le montant du BFR et donc du besoin de financement varie. Il dépend du stade de croissance de votre entreprise, mais aussi de la saisonnalité de votre activité.

Le BFR au démarrage de l’entreprise

L’entrepreneur qui se lance dans une boutique en ligne doit penser immédiatement à son besoin en fonds de roulement initial. Sauf pour ceux qui optent pour une activité de dropshipping, la création d’un site e-commerce exige de constituer un premier stock et de se rendre visible pour attirer les clients. Un business en ligne classique suppose de dépenser avant d’encaisser.

Le BFR et la saisonnalité en e-commerce

En fonction de son secteur d’activité, une entreprise e-commerce connaît des pics significatifs de vente à certaines périodes de l’année. En B2C, si vous souhaitez réussir vos ventes au Black Friday, à Noël, à la fête des Mères comme à la Saint Valentin, vous avez besoin d’acheter à l’avance à vos fournisseurs et de constituer du stock. Voilà des moments forts pour le chiffre d’affaires en ligne qui voient le montant du BFR progresser sensiblement. Sans anticipation, cela peut vous mener à un solde de trésorerie négatif.

Croissance et besoin en fonds de roulement

Mathématiquement, dès lors que votre boutique connaît une étape de développement importante, votre BFR augmente systématiquement. Vous entendez parfois parler de besoin en fonds de roulement normatif. Il se calcule en nombre de jours d’achat côté fournisseurs et en nombre de jours de chiffre d’affaires pour le poste client et pour les stocks. Cette normalisation du calcul met en évidence la corrélation entre le BFR et le niveau d’activité. L’e-commerçant qui envisage de grandir doit donc anticiper cet aspect pour sa trésorerie.

financement du bfr

Financement du BFR : les solutions internes à l’entreprise

Face à ce besoin de trésorerie, comment financer son BFR ? Avant de rechercher des solutions externes pour couvrir le BFR, voici les leviers internes que vous pouvez actionner.

1. Accroître le fonds de roulement (FDR)

Le fonds de roulement est l’autre indicateur clé de votre bilan comptable. Il se calcule avec les postes du haut de bilan, les ressources et emplois stables ou durables. Ainsi le FDR correspond aux ressources permanentes (capitaux propres et dettes à moyen et long terme) qui restent disponibles après avoir financé les emplois durables (immobilisations nettes). Ce montant sert en priorité à couvrir le BFR. C’est pour cette raison que c’est la première source de financement du BFR.

En augmentant votre fonds de roulement, vous disposez de plus de trésorerie pour couvrir le BFR. Cela peut passer par :

  • une augmentation de capital (apport des associés ou recherche d’investisseurs) ;
  • la perception d’aides financières, notamment à la création de l’entreprise ;
  • l’augmentation des bénéfices et la non-distribution de dividendes ;
  • la revente d’actifs immobilisés autofinancés.

Nous n’incluons pas dans cette liste la recherche d’emprunt à moyen ou long terme. D’une part, c’est une solution externe et non interne à l’entreprise. D’autre part, ce n’est pas une bonne idée pour financer le BFR, sauf s’il s’agit de refinancer un investissement qui figure au bilan et autofinancé à tort.

2. Réduire le BFR pour diminuer son financement

L’autre levier sur le besoin en fonds de roulement, c’est tout simplement de tenter de le réduire. Vous pouvez essayer d’agir sur chacune de ses composantes : stocks, créances clients et dettes fournisseurs principalement. 

Voici des conseils en la matière : 

  • contenir les stocks à un niveau raisonnable et pertinent afin de répondre aux besoins de livraison des clients, sans vous retrouver en rupture de stock ;
  • surveiller votre poste clients de près, favoriser les délais de règlement courts et soigner la gestion des impayés ou retards éventuels (les actions sont plus limitées en e-commerce que dans l’ensemble des entreprises) ;
  • négocier les délais de paiement fournisseurs pour les allonger, tout en respectant les échéances pour sécuriser ses approvisionnements et en respectant la loi.

impayés

Financement du BFR : les solutions externes

Le second axe pour financer son besoin en fonds de roulement consiste à chercher des solutions hors de l’entreprise. Il peut s’agir de banques ou d’organismes spécialisés en octroi de crédit et en avance de trésorerie, moyennant notamment la cession de créances.

1. Les financements bancaires à court terme

Voici les modes de financement traditionnelles auprès d’un établissement de crédit :

  • le découvert bancaire, dont la durée d’autorisation figure dans la convention de compte avec la banque ;
  • la facilité de caisse, une autorisation ponctuelle de se retrouver débiteur à la banque, mais à des taux d’intérêt prohibitifs par rapport aux autres solutions ;
  • le crédit de campagne spécialement conçu pour financer les activités saisonnières ;
  • le crédit à court terme, d’une durée maximale de deux ans ;
  • le crédit de mobilisation de créances comme l’escompte sur la base d’une lettre de change ou la cession Dailly.

2. L’affacturage

Un contrat d’affacturage consiste pour une entreprise en recherche de financement à céder ses créances clients à une société appelée factor. Cette dernière avance le montant des factures non échues avant l’échéance (encours client). Elle déduit sa rémunération et une retenue pour le fonds de garantie. Elle se charge de recouvrer chaque facture auprès des clients à l’échéance. En fonction du type de contrat choisi et des services inclus, les entreprises peuvent toutefois conserver la gestion administrative du recouvrement et la relation client.

3. L’affacturage inversé

Alors que l’affacturage classique sert à financer son poste client, l’affacturage inversé permet de trouver de la trésorerie pour payer ses dettes fournisseurs. Avec ce financement, l’e-commerçant demande au factor de régler ses factures à sa place. Ensuite, il rembourse le factor à l’échéance, voire plus tard. C’est le fournisseur de l’entreprise qui cède sa créance à la société d'affacturage dans ce cas.

4. Le financement sur stock et le financement de stock

Il faut bien distinguer : 

  • Le financement sur stock : l’entreprise qui dispose déjà de stocks de marchandises peut obtenir un crédit de trésorerie en contrepartie de cet actif qui a de la valeur. Elle met en gage ce stock comme garantie de la somme d‘argent octroyée par le financeur. 
  • Le financement de stock : il consiste à réaliser un crédit professionnel pour acheter des marchandises en vue de les stocker.

Financement de la croissance du BFR par un crédit alternatif : le RBF

À côté de ces solutions classiques pour financer le besoin en fonds de roulement, intéressons-nous à un crédit court terme innovant, le Revenue-Based Financing (RBF).

1. Le RBF, un apport de trésorerie rapide, simple et sans dilution du capital

Votre commerce en ligne existe depuis plus de 6 mois ? Vous présentez déjà un chiffre d’affaires régulier et vous aimeriez booster la croissance ? C’est typiquement les situations qui génèrent une augmentation du besoin en fonds de roulement et donc de financement. 

Le Revenue-Based Financing est une forme alternative de crédit court terme qui nous arrive des États-Unis. Non dilutive, sans garantie, rapide à déployer et souple en matière de remboursement, cette solution financière convient particulièrement aux activités digitales. Les organismes spécialisés en RBF comme Unlimitd fondent leur décision d’octroi du crédit sur des méthodes d’analyse novatrices.

2. Unlimitd, le spécialiste du financement du BFR pour l’e-commerce

Unlimitd est une fintech française, experte du financement e-commerce par le RBF. Tout le processus de demande de crédit et d’analyse s’effectue sur sa plateforme en ligne. Il suffit au e-commerçant de nous donner accès à ses applications digitales (comptabilité, comptes bancaires, CRM etc.) pour que nous puissions étudier la demande de crédit. 

Nous évaluons la capacité de l’entreprise à rembourser le prêt sur la base des ventes prévisionnelles. En 48 heures, elle obtient les fonds, sans devoir constituer un dossier avec business plan, plusieurs bilans comptables et la fourniture de garantie. Le modèle de remboursement s’adapte en fonction des rentrées d’argent futures.

Unlimitd propose trois solutions pour financer la croissance du BFR des business en ligne : 

  • le financement des stocks afin d’anticiper les ventes et leur permettre de financer leur croissance sans attendre ;
  • le financement des campagnes publicitaires de type Ads avec le paiement direct des factures fournisseurs, pour améliorer la visibilité et l’attractivité de la boutique en ligne ;
  • le financement des ventes en marketplace, dès la validation des paniers clients, afin de pallier les délais classiques de ces plateformes.

Conclusion

Le besoin en fonds de roulement, c’est le moteur de votre boutique en ligne ! Sans carburant, c’est toute l’exploitation qui s’arrête. Pour booster vos ventes et profiter de la croissance du marché e-commerce, identifiez les solutions de financement qui vous conviennent le mieux. Unlimitd propose une palette complète pour les besoins des e-commerçants. Découvrez sa plateforme en ligne pour une simulation rapide.

Sasha Mrejen
À propos de l'auteur
Sasha Mrejen
CMO / Unlimitd

Chez Unlimitd, notre mission est de rendre le financement simple, adaptable et engagé, en brisant les barrières du financement traditionnel. 

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces autres articles pourraient
vous intéresser