xYou are currently visiting Payplug website in french.Go to english version

Du SEO au SXO : de quoi s’agit-il ?

Avatar
Posté dans 27 janvier 2023
Temps de lecture : 6 minutes

SXO vs SEO

Annoncé comme le successeur du SEO, le SXO (Search eXperience Optimisation) vise à intégrer le consommateur au cœur de votre stratégie. Parce qu’il n’y a pas que le SEO qui importe dans le marketing digital. L’expérience utilisateur doit aussi être prise en compte. C’est pourquoi Google intègre ce critère dans son analyse des pages web.

Concrètement, qu’est-ce que SXO ? Quel est son lien avec le SEO et comment cela fonctionne ? Nous répondons à toutes ces questions dans l’article.

Le SXO combine le SEO et le UX Design

Le SXO reprend le meilleur du référencement naturel (SEO) et de l’expérience utilisateur (UX).

Pour rappel, le SEO est l’ensemble des techniques et pratiques permettant d’améliorer le positionnement d’un site web dans les résultats des moteurs de recherche (SERPs). Il vise à optimiser un site web en fonction des critères des algorithmes des moteurs de recherche.

De son côté, l’UX Design cherche à optimiser l’expérience utilisateur sur un site internet. Le but est de captiver l’attention de l’utilisateur, le séduire et le faire passer à l’action.

En effet, le SEO couplé à une bonne stratégie marketing permet d’améliorer considérablement la visibilité d’un site sur Google. Cependant, attirer les internautes et les faire passer à l’action sont deux choses différentes. La conversion est la concrétisation, l’objectif ultime de tous les efforts et moyens déployés avec le SEO. Pour réussir cette étape, le SEO doit passer le relais à l’UX design.

Ainsi, le SXO combine deux volets d’une même stratégie marketing : attirer les visiteurs sur le site web (acquisition de trafic), puis leur donner envie de réaliser l’action souhaitée (la conversion).

Le SXO au coeur de la stratégie des Google

Par le passé, Google se concentrait beaucoup plus sur les mots-clés. Cela a engendré de nombreuses mauvaises pratiques comme la sur-optimisation des contenus (usages excessifs de mots-clés), les techniques de backlinks exagérés et d’autres méthodes désagréables pour les utilisateurs des sites web.

Désormais, Google met régulièrement à jour son algorithme dans le but de satisfaire les utilisateurs de son moteur de recherche et l'expérience utilisateur prend de plus en plus d'importance.

En effet, la navigation doit offrir une expérience agréable, captivante, et pertinente qui donne envie de revenir sur le site aux utilisateurs. Cela revient à considérer l’intention de recherche à laquelle vous souhaitez répondre lors de la rédaction de vos contenus.

Pour rappel, l’intention de recherche de l’internaute peut être :

  • Navigationnelle : l’utilisateur recherche le nom d’une page pour la trouver rapidement.
  • Commerciale : il recherche des informations avant de passer à l’achat.
  • Transactionnelle : il recherche un produit ou un service avec des requêtes comme «achat, vente, prix…»
  • Informationnelle : il formule des questions pour trouver des informations sur un sujet. 

L'enjeu du SXO

Nous venons de voir que le SXO est un prolongement du SEO dont l’objectif est de satisfaire l’utilisateur lors de sa navigation sur votre site. Mais il est vrai que cette notion peut être complexe à définir.

En résumé, nous pouvons dire qu’un site web optimisé SXO doit être :

  • Moderne : le graphisme et l’esthétique du site apportent beaucoup à l’expérience utilisateur, car ils laissent la première impression. Tout doit donc être bien fait, des images aux couleurs en passant par la taille et la clarté des polices.
  • Utile : les contenus et fonctionnalités doivent permettre aux utilisateurs de trouver des réponses à leurs attentes et problématiques. 
  • Qualitatif : se démarquer par des contenus de qualité à forte valeur ajoutée.

Comment optimiser le SXO ?

Les bases du SEO

Assurez-vous avant tout que votre site est bien indexé dans les moteurs de recherche. Ensuite, efforcez-vous de respecter ces quelques règles SEO de bases sur votre site, en optimisant :

  • Les balises meta title et meta-description et ainsi la structuration du contenu également
  • La sémantique
  • Le netlinking
  • Les performances en minimisant les ressources, en particulier les externes
  • Les cores web vitals de Google

les bases du SEO

Le SEO local

Si votre entreprise possède une enseigne physique, vous pouvez profiter des bénéfices du SEO local. Concrètement, il s’agit de créer et de compléter votre fiche Google My Business de façon exhaustive. Cela permettra à Google de vous positionner sur les résultats des recherches locales afin que les internautes retrouvent plus facilement votre entreprise.

La qualité de votre site

Puisque le SXO vise à satisfaire l’utilisateur, vous devez placer votre audience au centre de vos stratégies. Faites un audit pour identifier les potentiels freins qui pourraient faire fuir vos visiteurs : texte illisible, images de mauvaise qualité ou de taille inadaptée, mauvaise mise en page, etc. Une fois ces freins identifiés, il ne reste plus qu’à les régler.

La vitesse de chargement

Selon Google, un site qui met plus de 3 secondes à s’afficher est considéré comme lent. Si vous voulez tirer le maximum de votre site, vous devez optimiser son temps de chargement. 

Pour commencer, utilisez l’outil Page Speed Insights de Google pour vérifier la vitesse de votre site. En fonction du résultat, vous pourrez ensuite mettre en place différentes actions pour rendre votre site plus rapide.

La qualité des contenus

Le contenu de votre site est votre plus grand atout pour convaincre vos visiteurs et les convertir. Vous devez donc vous assurer de publier des contenus de qualité, uniques et qui répondent le mieux possible aux problématiques de votre audience cible. Dans le SXO, le contenu n’est plus simplement destiné à plaire à Google, mais aussi, et surtout à vos visiteurs.

Le Responsive Design

Le Responsive web design consiste à optimiser votre site pour qu’il s’affiche correctement sur tous les écrans. 91 % des utilisateurs d’internet se connectent à partir d’un téléphone mobile (zenuacademie.com). Votre site doit donc être responsive et parfaitement mobile friendly. La bonne méthode consiste à concevoir en priorité la version mobile (Mobile First) puis à l’adapter progressivement aux autres écrans.

Un parcours fluide

La fluidité de la navigation sur votre site contribue largement à l’expérience utilisateur. Vous devez simplifier le parcours de vos visiteurs afin qu’ils n’aient pas à chercher trop longtemps une information. Pour cette raison, pensez à organiser vos contenus pour avoir un bon plan de site. L’idée est d’avoir un bon maillage interne pour rendre l’information le plus facilement accessible et ainsi éviter les clics inutiles.

Pour conclure

En résumé, le SXO apparaît beaucoup plus comme un prolongement du SEO que comme son successeur. On peut le définir comme une approche centrée sur l’utilisateur qui optimise le parcours utilisateur et l’expérience de navigation, le tout dans le respect du SEO.

Pour améliorer votre SXO, l’idéal est de vous faire accompagner par une agence web qui pourra auditer votre site et mettre en place toutes les optimisations nécessaires. N’hésitez pas à contacter notre partenaire de confiance l’agence web Beyonds  pour en savoir plus.

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces autres articles pourraient
vous intéresser