Réglementation

Travel : la performance des paiements dans le cadre de la DSP2

Par Roxane Tranchard le 25 novembre 2022/ Temps de lecture : 2 minutes

Dans la première partie de notre série sur les leviers de performance des paiements dans le secteur du tourisme et du voyage, nous avons évoqué les tendances 2023 en matière de parcours de paiement.

À travers ce nouvel article, nous abordons le sujet complexe des paiements sans friction dans le cadre de la Directive sur les Services de Paiements 2 (DSP2).

Travel paiement 2

 

Les dernières évolutions de la DSP2

Entrée en application en 2019, la DSP2 rend obligatoire l'authentification forte (SCA) à deux facteurs pour toutes les transactions en ligne. Son objectif est de prévenir les transactions frauduleuses tout en garantissant une expérience client fluide.

La mise en œuvre des nouveaux critères d'authentification a été progressive selon les pays. Le Royaume-Uni, par exemple, est le dernier pays de l'Espace Économique Européen à avoir mis en œuvre la DSP2 (depuis le 14 mars 2022).

La dernière étape du calendrier de mise en œuvre du SCA a été le décommissionnement du 3DSv1 le 15 octobre 2022. Il n’est désormais plus pris en compte par les réseaux de cartes bancaires. Comme le montre la carte ci-dessous, ce changement n'a pas eu d'impact majeur sur le taux d'acceptation des pays européens, car le marché était bien préparé. 

Carte

Source: chiffres Payplug, Sept-Oct. 2022

 

Comment maintenir une expérience sans friction ?

Pour le secteur du tourisme, le recours aux exemptions peut être limité compte tenu de l'hétérogénéité des paniers moyens. Dans le cas de l'exemption relative à l'analyse du risque de transaction (TRA), elle ne peut s'appliquer qu'aux transactions allant jusqu'à 500€.

En contrepartie du risque de fraude, la TRA permet à l’acquéreur du marchand d’exclure certaines transactions de l’authentification forte du client. Vous ne pouvez utiliser cette exemption que si vous, le marchand, en plus de votre acquéreur, maintenez un taux de fraude spécifique.

Bon à savoir : la dernière version du protocole 3DS v2.2 permettra aux commerçants de maximiser les parcours “frictionless” et d'améliorer leur taux d'acceptation. En effet, le système Visa n'autorise l'exemption TRA qu'avec la dernière version 2.2.

Dans la troisième partie de notre série, nous explorerons l'orchestration des paiements et son utilisation croissante dans le Travel à l'ère du tout digital.

Si vous souhaitez davantage de conseils pour optimiser votre stratégie de paiement dans ce secteur spécifique, ne manquez pas de consulter notre guide dédié : 

Téléchargez notre guide

Catégorie d'article : Réglementation

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Le Smart Retry à l’ère de la DSP2 : qu’est-ce que c’est ?
Choisir le meilleur statut pour créer seul.e votre entreprise
Kit de communication pour expliquer la DSP2 à vos clients

0 commentaire