Saisir les opportunités du modèle Payfac pour soutenir sa croissance

Avatar
Mis à jour le 23 avril 2024 par Elise Vétois
Temps de lecture : 4 minutes

Retrouvez en intégralité la traduction de l’entretien accordé par Jonathan Lesieur, VP PSP et Fintechs de Payplug, au média international The Paypers. Au programme : quels sont les avantages du modèle Payfac (payment facilitation) ? Comment en tirer parti pour faire du paiement un relais de croissance ?

Quelle est aujourd’hui la réalité du marché des payment facilitators ?

Les Payfac (payment facilitators) exercent une activité d’intermédiaire en services de paiement, conformément au statut spécifique défini par les réseaux de cartes. Ils permettent aux marchands d’accepter les paiements de leurs clients et de se connecter à un réseau de cartes, en passant par un acquéreur – une banque traditionnelle ou un autre type d’acteur. Bien qu’ils existent depuis les années 90, le marché des facilitateurs de paiement a récemment explosé pour en faire un maillon essentiel de la chaîne e-commerce. Ainsi, le taux de croissance annuel moyen du nombre de Payfac est estimé à + 13,8 % au niveau mondial sur la période 2018-20251.

Au-delà des PSP (prestataires de services de paiement), le statut Payfac est également préempté par les distributeurs de logiciels, à l’image de Shopify qui a récemment lancé Shopify Payments et ainsi ajouté une brique de paiement (Payment-as-a-Service) à son offre traditionnelle.

Ces deux types d’acteurs rencontrent des défis similaires. D’un côté, les spécialistes du paiement sont généralement dans une stratégie d’expansion internationale pour répondre aux habitudes de paiement des clients locaux. De l’autre côté, les plateformes logicielles qui ajoutent des services de paiement à leur activité privilégient la rapidité de mise sur le marché tout en ayant besoin de rester concentrées sur leur cœur de métier. L’excellence de l’expérience marchand reste essentielle pour tous, en particulier lorsqu'il s'agit de faciliter l'étape critique de l'intégration.

Au-delà de la recherche de performance, quels sont les avantages du modèle Payfac ?

Pour être connectés aux réseaux de cartes, ces acteurs du paiement ont deux options : soit obtenir le statut de membre affilié d’un réseau de carte, soit s’associer à un acquéreur pour pouvoir opérer en tant que Payfac, en suivant les règles édictées par les réseaux. 

Cette dernière option peut s’avérer la plus avantageuse, car elle offre : 

  • un accès simplifié aux services de paiement, sans passer par l’étape plus complexe d’un processus d’affiliation directe aux réseaux de carte ;
  • une intégration simple et rapide des moyens de paiement, accélérant considérablement le time-to-market ;
  • une optimisation des ressources à allouer à la mise en place et à la maintenance du service.

Comment choisir son partenaire acquéreur ?

Le traitement des paiements est une activité sensible, c’est pourquoi l'expertise et la performance doivent être fortement valorisées dans la prise de décision du facilitateur de paiement. Fort de ces atouts, Payplug a développé une solution spécialement destinée aux Payfac, qui s’appuie sur son expérience de plus de 10 ans en tant qu’acquéreur européen et sur sa maîtrise des exigences réglementaires.

Membre du Groupe BPCE, Payplug bénéficie de son positionnement sur le marché français et capitalise sur son accès privilégié au premier émetteur de cartes Visa en Europe continentale2, à l’origine de 20 % des transactions BtoC en France2.

Une meilleure compréhension de la logique émetteur a permis à Payplug d’être plus performant dans sa lutte contre la fraude et de maximiser l’acceptation des transactions par carte sur le marché français. Cela s’est traduit par un taux d'acceptation de 97 % sur les paiements frictionless en 2022, tous émetteurs confondus3. La France étant le premier marché du paiement par carte dans l’Union européenne (663 Md€ en 20224), c’est un facteur de différenciation majeur pour garantir une performance élevée aux marchands qui ont une activité sur le marché français.

Qu’apporte l’offre Payfac de Payplug?

Payplug permet aux Payfac d’automatiser leurs process, de l’onboarding des commerçants - avec une possible activation instantanée des paiements - jusqu’aux reversements. Notre plateforme génère automatiquement des descripteurs dynamiques pour chaque transaction ainsi que des rapports de réconciliation financière, accessibles en temps réel.

Notre approche en matière de gestion de risque permet aux Payfac de rester concentrés sur leur cœur d’activité. En effet, notre outil de prévention de la fraude est en permanence enrichi avec les données des émetteurs, et nos experts fraude, risque et data sont régulièrement mobilisés pour adapter la stratégie en place. Objectif : accroître constamment la performance des paiements.

Sources : 

1. Étude Infinicept & AZ Payments Group, 2020

2. Données Groupe BPCE, 2022

3. Données Payplug, 2022 (transactions en 3DS V2 d’un montant inférieur à 250 €)

4. Statistiques paiement BCE, juillet 2022

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient
vous intéresser