xYou are currently visiting Payplug website in french.Go to english version

Taux de rebond e-commerce : le comprendre et le réduire

Roxane
Publié le 03 octobre 2023 par Roxane Tranchard
Temps de lecture : 7 minutes

Le taux de rebond, ou "bounce rate" en anglais, est un indicateur crucial pour tout site e-commerce. Cependant, il est souvent difficile à analyser et génère fréquemment des confusions. 

Ecomiz, agence web certifiée PrestaShop Platinum, analyse dans cet article les tendances actuelles en matière de taux de rebond sur les sites e-commerce, avant de vous livrer six conseils concrets pour le diminuer.

Qu’est-ce que le taux de rebond ? 

Le taux de rebond mesure le pourcentage de visiteurs qui quittent un site Internet après avoir consulté une seule page, sans effectuer d’action supplémentaire. 

C’est donc un indicateur qui doit être le plus bas possible. Plus le taux de rebond est élevé, plus c'est un signe négatif, car il indique que beaucoup de personnes quittent directement votre site après n'avoir vu qu'une seule page. Autrement dit, vos visiteurs ne sont pas engagés sur votre boutique en ligne.

Le taux de rebond se calcule en divisant le nombre de visiteurs n’ayant visité qu'une seule page de votre site par le nombre total de visiteurs. Ensuite, multipliez par 100 pour obtenir la donnée en pourcentage.

taux de rebond e-commerce

État des lieux du taux de rebond en e-commerce

Les tendances actuelles du taux de rebond

Le taux de rebond moyen sur les sites e-commerce varie selon le secteur, mais il se situe généralement entre 40% et 60%

Gardez à l’esprit que de nombreux facteurs peuvent influencer le taux de rebond. Les sites e-commerce qui ciblent des audiences très spécifiques peuvent parfois avoir des taux de rebond plus élevés, mais ce n’est pas nécessairement synonyme d’échec.

C’est pourquoi il est important de comprendre ce que représente le taux de rebond, afin de pouvoir l’analyser correctement par rapport à votre site, votre secteur d’activité et vos buyer personae.

Les facteurs qui influencent le taux de rebond

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à un taux de rebond élevé sur un site e-commerce. Parmi les plus courants, on retrouve :

  • Vitesse de chargement du site : les visiteurs sont impatients, et si votre site met trop de temps à se charger, ils sont plus susceptibles de partir.
  • Expérience utilisateur (UX) : une navigation confuse, des menus mal conçus ou une page d’accueil désordonnée peuvent décourager les internautes. 
  • Pertinence du contenu : si le contenu du site ne répond pas aux attentes des utilisateurs ou ne correspond pas à ce qu'ils recherchent, ils partiront rapidement. 
  • Mauvais ciblage : si vos campagnes de marketing attirent des visiteurs non pertinents pour votre boutique en ligne, ils partiront probablement sans acheter.

expérience utilisateur

6 conseils pour réduire le taux de rebond

1. Améliorer la vitesse de chargement du site

La vitesse de chargement est essentielle. Optimisez les images, utilisez la mise en cache et envisagez d'utiliser un serveur de contenu pour réduire les temps de chargement. Testez régulièrement la vitesse de votre site et effectuez des ajustements si nécessaire. Cela peut être une tâche technique : vous devriez discuter de cela avec votre agence web et votre hébergeur.

2. Améliorer l'expérience utilisateur (UX)

Faites en sorte que votre site soit convivial et intuitif. Des menus clairs, des call-to-action visibles, une navigation fluide et une disposition soignée peuvent aider à retenir les visiteurs. Assurez-vous également que votre boutique en ligne est parfaitement adaptée aux appareils mobiles. 

Gardez à l'esprit la règle des trois clics pour optimiser la structure de votre site. Vous pouvez demander un audit UI/UX à votre agence web.

site internet

Voici une arborescence de site bien conçue !

3. Offrir un contenu pertinent

Créez un contenu de qualité qui répond aux besoins de vos visiteurs : utilisez des titres accrocheurs, des descriptions détaillées, et des images de haute qualité pour vos fiches produits

Vous pouvez aussi pousser des recommandations de produits basées sur le comportement des précédents visiteurs pour les maintenir engagés, et faire en sorte qu’ils visitent d’autres pages de votre site, dans une logique de cross-selling.

Travaillez correctement votre stratégie de référencement naturel pour que votre contenu soit visible sur les moteurs de recherche et corresponde aux requêtes de vos personae. Pour cela, commencez par construire une stratégie sémantique pertinente ! Parlez-en à votre agence SEO qui saura vous accompagner.

4. Bien cibler vos campagnes marketing

Il est essentiel d’affiner au maximum vos campagnes marketing pour attirer des visiteurs plus pertinents. Utilisez des mots-clés ciblés (tirés de votre stratégie sémantique), gérez vos annonces avec soin, et assurez-vous que le message de votre site correspond à ce que les internautes s’attendent à trouver après avoir cliqué sur une annonce.

Si vos campagnes sont gérées par une agence SEA ou Google Adwords, discutez-en avec elle.

5. Examiner le taux de rebond de chaque source 

Étudiez chaque source de trafic et son taux de rebond pour vérifier que votre stratégie de communication correspond bien à votre cible. Vous pouvez utiliser un outil d’analyse comme Google Analytics ou Matomo. Si une source a un taux de rebond plus élevé que les autres, c’est peut-être que son contenu n’est pas pertinent.

google analytics

Sur l’exemple ci-dessus, le taux de rebond est remplacé par le taux d’engagement. C’est tout simplement l’indicateur inverse. Plus il est élevé, plus c’est un signe positif. Pour la première ligne “Paid Search”, le taux d’engagement est de 81,36%, le taux de rebond est donc de 18,64%. Ces chiffres sont très positifs, ce qui signifie que les campagnes de SEA sont bien optimisées.  

Vous pouvez effectuer ce même travail d’analyse page par page. Utilisez toutes ces informations pour apporter des améliorations continues à votre site.

6. Mener des tests utilisateurs

Avant toute chose, essayez de vous mettre à la place de votre client : avant de cliquer, qu’imaginez-vous retrouver sur la page web ? Une fois le clic réalisé, le contenu correspond-il à vos attentes ? 

Si même après cette étape, vous ne comprenez pas un taux de rebond élevé, il est important de réaliser des tests utilisateurs sur un échantillon de personnes. Posez-leur des questions pour mieux comprendre le comportement de vos visiteurs. 

Quelques exemples de questions pertinentes :
  • “Avant de cliquer sur ce bouton, qu’attendez-vous de trouver sur la page ? Après avoir cliqué, cela correspond-il à ce que vous aviez imaginé ?”
  • “Recherchez [nom d’un produit ou catégorie] sur le site.”
    Les utilisateurs doivent le trouver rapidement en un maximum de trois clics, sinon des modifications de l’arborescence sont à prévoir.
  • “Pouvez-vous me décrire ce que vous voyez sur la page d’accueil ? Que vend ce site e-commerce ?”
    La réponse doit être rapide, claire et précise. Sinon, cela signifie que votre site manque de clarté pour le consommateur et que les informations sont difficiles à trouver/comprendre.

Le but de l’entretien est de laisser les utilisateurs les plus libres possible en posant des questions concises. Il ne faut surtout pas orienter le test pour obtenir de meilleurs résultats. Préparez votre entrevue à l’avance, en listant au moins une dizaine de questions.

Pour conclure

En conclusion, le taux de rebond sur un site e-commerce peut être un indicateur précieux de l'engagement des visiteurs. En comprenant les tendances actuelles et en mettant en œuvre des techniques pour le réduire, vous pouvez améliorer la performance de votre site, augmenter les conversions et fidéliser davantage de clients. En investissant du temps et des ressources dans l'optimisation de votre boutique en ligne, vous obtiendrez des résultats positifs à long terme.


Pour vous aider à réduire votre taux de rebond, faites appel à une agence PrestaShop !

Johan Mizrahi
À propos de l'auteur
Johan Mizrahi
Directeur / Ecomiz

Ecomiz est une agence web certifiée PrestaShop Platinum.

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Ces articles pourraient
vous intéresser