xYou are currently visiting Payplug website in french.Go to english version

Quels modes de paiement pour faciliter le checkout ?

Avatar
Updated on 01 décembre 2023 by Elise Vétois
Temps de lecture : 5 minutes

E-commerçants, vous vous demandez sans doute quels modes de paiement proposer pour augmenter votre conversion en évitant l’abandon de panier à l’étape cruciale du checkout. Deux mots-clés sont à retenir : diversité et efficacité. 

Si les consommateurs ont besoin d’avoir le choix, vous avez tout de même intérêt à rationaliser le panel proposé en tenant compte des spécificités de chaque marché. Suivez le guide !

Modes de paiement, de quoi parle-t-on ?

Le choix des modes de paiement à intégrer à votre site e-commerce recouvre deux réalités : les moyens de paiement (carte bancaire, portefeuille électronique…) et les facilités de paiement, comme le Buy Now Pay Later ou le one-click.

Les moyens de paiement alternatifs (MPA) se généralisent et ont déjà devancé le paiement par carte sur certains marchés. En 2021, les cartes représentaient près de 41 % des paiements en ligne en Europe ; cette proportion devrait chuter à 33 % d’ici à 20261

Quels sont les modes de paiement à privilégier pour booster votre conversion ?

Portemonnaies électroniques (ou wallets)

Ils sont alimentés par des transferts de fonds, depuis une carte ou par virement bancaire. En 2021, ils représentaient 27 % des paiements e-commerce européens et devraient dépasser les 31 % en 20261, talonnant de très près le paiement par carte.

On distingue trois types de wallets

  • à valeur stockée : ils conservent des fonds pour effectuer des paiements et sont alimentés par un compte bancaire, via un virement ou une carte de paiement (ex : PayPal, Paysafe…) ;
  • dissociés : aucun argent n’y est stocké, ils sont directement reliés à un compte ou à une carte bancaire (option offerte par PayPal) ;
  • réceptacles : comme Apple Pay et Google Pay, ils stockent un identifiant de paiement et sont une sorte de miroir numérique d’un porte-monnaie physique (prélèvement direct sur la carte).

Bon à savoir

Le wallet est souvent un gage de fluidité dans le paiement, à envisager sérieusement pour augmenter votre taux de conversion, en particulier sur les parcours mobiles.

Transferts bancaires

Certaines banques nationales proposent leur propre système de paiement. C’est le cas d’iDEAL aux Pays-Bas ou de MyBank en Italie. Les clients peuvent ainsi régler leur achat via leur application bancaire, en scannant un QR Code ou en validant un lien de paiement par virement envoyé par le marchand.

Bon à savoir

Ces modes de paiement domestiques sont à étudier si le pays concerné représente une part significative de votre clientèle. C’est un gage de réassurance et de fluidité pour le consommateur concerné.

Buy Now Pay Later (ou BNPL)

La part de marché du BNPL devrait croître de 70 % entre 2021 et 2026, passant de 8 à 14 %1 (périmètre e-commerce européen). Le BNPL rassemble le paiement différé (en une fois après l’achat, à la livraison par exemple) et le paiement fractionné (en plusieurs fois, avec ou sans frais pour vos clients). En rendant vos produits plus accessibles, le paiement fractionné se traduira sans doute par une hausse de vos ventes. 

Bon à savoir

Coûteux à mettre en place, il vaut mieux le proposer pour des paniers moyens significatifs, au-delà de 50 euros.

Paiement one-click

Il s’agit d’offrir à vos clients la possibilité d’enregistrer leurs données de carte pour de futurs achats. Les informations de la carte sont entièrement sécurisées et gérées par le PSP (prestataire de services de paiement), comme Payplug. Ainsi, lors de sa prochaine commande, votre client n’aura plus qu’un clic à faire pour régler son panier en un éclair.

Dans quel contexte diversifier ses modes de paiement ?

Lorsque la part de la navigation mobile est significative sur votre site e-commerce

La généralisation des smartphones crée aussi de nouveaux usages en matière de paiement - la barre des 7 milliards d’abonnements mobiles sera dépassée en 20252. Vous avez donc intérêt à proposer des modes de paiement adaptés à ce type de navigation : paiement one-click et Apple Pay peuvent devenir vos meilleurs alliés pour la conversion sur mobile. 

Cas d’usage 

Trois mois après la mise à disposition d’Apple Pay sur son site mobile, Hircus a constaté une adoption rapide du wallet (soit 10 % des transactions effectuées sur mobile3), notamment par une clientèle avec un fort pouvoir d’achat. Cette diversification des moyens de paiement nourrit les ventes additionnelles de la marque.

Hircus - modes de paiement

Lorsque vous avez une clientèle internationale

9 % des e-acheteurs abandonnent leur panier si le site ne propose pas un choix suffisant dans les moyens de paiement4. Cela vaut la peine de se pencher sur le sujet et d’offrir une palette plus large, en particulier si vous vendez vos produits dans plusieurs pays. Le paiement garde en effet une dimension culturelle forte. 

Ainsi, aux Pays-Bas, iDEAL domine le secteur avec 70 % des paiements effectués en ligne5. En Belgique, c’est Bancontact qui s’impose sur le marché. 

Cas d’usage 

58 % des transactions de la clientèle belge de Savonne Moi sont réalisées via Bancontact6.

Savonne moi - modes de paiement

Lorsque vos clients sont appétents à l’innovation

C’est le cas chez les gamers : les MPA représentent près de 2⁄3 des paiements du secteur du jeu vidéo. En 2026, les paiements par wallet auront détrôné les paiements par carte dans le gaming, passant de 30 à 35 % de part de marché1. En centralisant les paiements, les portemonnaies électroniques offrent aux joueurs l’atout de la rapidité, ils n’ont donc pas besoin d’interrompre leur partie pendant le checkout

Les parieurs sont encore plus sensibles aux MPA, puisque le wallet est déjà leader des paiements dans le secteur de l’iGaming (de 42 % en 2021 à 50 % en 20261). Ce sont aussi les régulateurs nationaux qui accentuent cette tendance pour limiter les risques de surendettement. Ainsi, au Royaume-Uni, les opérateurs de jeu ne peuvent pas accepter des paiements par carte de crédit. 

Lorsque votre panier moyen est élevé

Pour un panier moyen supérieur à 50 euros, nous vous conseillons de proposer le paiement fractionné. 60 % des Européens y ont déjà eu recours et 1/4 d’entre eux privilégient les achats sur un site e-commerce proposant le paiement fractionné7.

Le paiement fractionné est donc à la fois un levier de lutte contre les abandons de panier et d’augmentation du panier moyen. Privilégiez une option sans risque d’impayés avec le paiement fractionné garanti ! C’est ce que propose Payplug grâce à l’expertise de son partenaire Oney.

Cas d’usage 

Skin & Out a vu son panier moyen passer de 60 à 130 euros en proposant le paiement fractionné garanti sur son site8.
Au global, les marchands Payplug ayant activé le paiement fractionné garanti constatent une hausse moyenne de 16 % de la valeur de leur panier moyen9.

frictionless dsp2

Diversifiez vos moyens de paiement avec Payplug 

Notre solution vous permet d’intégrer facilement de nouveaux moyens de paiement à votre site e-commerce, afin de répondre aux attentes de votre clientèle européenne.

En plus de Bancontact et American Express, cinq modes de paiement locaux ont récemment rejoint notre offre : 

  • Giropay : méthode de transfert bancaire populaire en Allemagne, avec une part de marché de 17 %, qui ne cesse de croître et qui la place dans le top 5 des solutions de paiement en ligne10 ;
  • iDEAL : méthode de transfert bancaire populaire aux Pays-Bas, avec une part de marché de 70 %10 ;
  • MyBank : méthode de transfert bancaire populaire en Italie, avec une base de 40 millions de consommateurs en Europe10 ;
  • Satispay : portemonnaie électronique plébiscité pour le paiement mobile en Italie avec une moyenne de 9,4 transactions par utilisateur et par mois10 ;
  • Sofort : méthode de transfert bancaire européenne qui revendique plus de 350 millions d’utilisateurs dans 13 pays10.

Vous souhaitez découvrir l'expérience Payplug ? N'hésitez pas à créer votre compte pour tester notre solution : c'est gratuit et sans engagement !

Sources : 1 Étude TrueLayer, 2022 ; 2 Étude Statista, 2023 ; 3 Données Hircus, 2023 ; 4 Étude Baymard Institute, 2022 ; 5 Données PPRO, 2023 ; 6 Données Savonne Moi, 2022 ; 7 Étude Kaleido Intelligence, 2020 ; 8 Données Skin & Out, 2022 ; 9 Données Payplug, 2023 ; 10 Données PPRO, 2023.

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces autres articles pourraient
vous intéresser