xYou are currently visiting Payplug website in french.Go to english version

Mon Séjour en Montagne : une migration de PSP réussie, pour assurer la saison hivernale 23/24

Roxane
Mis à jour le 19 février 2024 par Roxane Tranchard
Temps de lecture : 5 minutes

Malgré un contexte économique peu favorable, le modèle marketplace est en plein boom : entre 2021 et 2022, les places de marché en ligne B2C ont connu une croissance 6,5 fois supérieure à celle des sites e-commerce traditionnels1. En effet, les avantages de ce modèle ne sont plus à prouver : en offrant une large gamme de services et en favorisant l’économie locale, il séduit les consommateurs en quête de choix et de circuits courts.

Pour un commerçant, intégrer une marketplace se traduit généralement par une visibilité et des ventes accrues. En effet, en 2022, les vendeurs sur les marketplaces ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 42% en moyenne1 ! Une tendance vertueuse qui bénéficie à tout l’écosystème e-commerce.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement à Mon Séjour en Montagne, site d’information et de réservation de séjours cogéré par le groupe EBRA et l’École du Ski Français (ESF). Nous verrons comment la plateforme est parvenue à migrer l’intégralité de ses comptes et flux de paiement, afin d’assurer le succès de la saison hivernale 23/24.

Mon Séjour en Montagne : une place de marché en pleine croissance

La place de marché Mon Séjour en Montagne propose un catalogue complet allant des logements aux cours de ski, en passant par les forfaits de remontées mécaniques et le matériel de location. L’objectif : permettre aux vacanciers d’organiser tout leur séjour en montagne depuis une même plateforme.

Aujourd’hui, la plateforme rassemble 3 200 vendeurs de toutes tailles2. En plus de proposer un service de distribution direct, sans intermédiaire, elle affiche un taux de commission très bas, ce qui rend son offre attractive pour les professionnels du tourisme.

Son activité est saisonnière, avec des pics d’achat pouvant atteindre 2 millions d’euros sur une même journée en haute saison (octobre à janvier). Pendant l’hiver 22/23, l’ensemble des sites qui utilisent la technologie MseM en marque blanche ont enregistré un volume de transactions de 153 millions d’euros2

MseM

Le défi : migrer l’intégralité des comptes et flux de paiement

Début 2023, un nouveau challenge s’impose à MseM : migrer ses comptes et flux de paiement suite à un changement de PSP, tout en préservant la qualité de son offre existante.

Payplug, solution de paiement française pensée pour les commerçants, e-commerçants et fintechs, et Lemonway, établissement de paiement pan-européen expert sur le secteur de la marketplace, ont travaillé de concert sur ce projet de migration :

  • Ce qui ne changeait pas : un encaissement (pay-in) réalisé par Payplug, avec un enjeu de maintenir la fluidité de l’expérience de paiement.
  • Ce qui devait changer : la tenue de compte, la fraude, le cantonnement et le reversement des fonds (pay-out) sur 1 200 comptes d’encaissement, repris par Lemonway. En effet, l’entreprise propose une solution modulaire et clé en main pour les marketplaces, qui englobe des solutions de paiement ainsi que d'autres services stratégiques, tels que la vérification d'identité et l'ouverture de comptes de paiement, la ventilation et le pilotage des flux pour les bénéficiaires. L'opportunité pour les plateformes de gérer des flux de transactions complexes, en conformité avec les plus hauts standards réglementaires.

La migration des 1 200 comptes d'encaissement devait être effectuée sans interruption d'activité, malgré un réel enjeu de KYC. À cela s’ajoutaient trois autres défis :

  • Maîtriser le calendrier : tout devait être prêt avant le début de la saison hivernale, qui concentre plus de 90% des ventes de MseM2.
  • Garantir sécurité et conformité aux acheteurs et vendeurs : des critères précis ont été appliqués dans le choix du PSP, qui devait combiner expertise réglementaire et capacité à réconcilier quotidiennement des volumes de transactions importants.
  • Préserver l’expérience de paiement : MseM voulait conserver la qualité de parcours offerte aux internautes : une page de paiement totalement intégrée, et la possibilité de payer en plusieurs fois avec Oney. “La migration devait être totalement transparente pour les acheteurs, c’était l’une des conditions au changement" explique Fabrice Hurth, Directeur de projet MseM.

Tous ces défis ont été relevés haut la main par les équipes de l’ESF, Payplug et Lemonway !

Une migration réussie en un temps record

Les opérations ont débuté en février 2023 : grâce à un calendrier clair et une phase de test menée pendant l’été, nous avons pu aboutir à une plateforme stable début août. La migration des 1200 KYC a été gérée par Lemonway, de manière totalement transparente pour les vendeurs.

Le résultat : un projet mené en un temps record (à peine six mois) sans aucun impact sur le tunnel d’achat, grâce à la modularité de Lemonway et la parfaite connexion de la brique Payplug. 

Ce qui fait la différence chez Lemonway et Payplug, c’est leur fiabilité. Le projet a été repris et traité dans les temps. Sa prise en main a été faite de manière proactive et quasi-instantanée. Nous avons bénéficié d’un accompagnement sur-mesure des équipes dédiées, d’une réelle agilité technique et opérationnelle et d’un prix agressif.

Il est agréable de travailler avec des entreprises qui partagent notre vision et le savoir-faire à la française.

Fabrice Hurth, Directeur de projet MseM

Conclusion

MseM bénéficie aujourd’hui du meilleur des deux mondes, avec Payplug en spécialiste de l’encaissement et Lemonway pour sécuriser, garantir et faciliter les transactions entre vendeurs et acheteurs. L'API modulaire de Lemonway a permis une migration accélérée, une expérience client intacte, la possibilité de conserver l'expérience paiement proposée par Payplug et une conformité réglementaire assurée par un acteur 100% français.

MseM ne compte pas s’arrêter là dans l’optimisation de son parcours d’achat : la solution compte élargir sa gamme de moyens de paiement avec Payplug, pour répondre aux attentes des vacanciers. American Express est d'ailleurs disponible sur le site depuis janvier 2024 : la collaboration entre Lemonway et Payplug a été clé, et a permis à MseM de proposer ce moyen de paiement simplement et rapidement.

Apple Pay et Chèque-Vacances Connect sont les deux prochains projets de développement.

Si vous avez un projet de migration similaire, ou si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont Payplug peut vous permettre d’optimiser la performance de vos paiements, n’hésitez pas à nous contacter !

Sources : 1Mirakl Enterprise Marketplace Index 2023 ; 2Données Mon séjour en Montagne, 2023

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient
vous intéresser