xYou are currently visiting Payplug website in french.Go to english version

Les leviers de la performance des paiements en Europe en 2023

Avatar
Publié le 02 février 2023 par Félix Horréard
Temps de lecture : 7 minutes

Retrouvez en intégralité la traduction de l'entretien accordé par Antoine Grimaud, CEO de Payplug, au média international The Paypers. Au programme : évolution et perspectives du paiement en Europe, conseils aux marchands pour accroître leur performance.

Quels sont les derniers développements et tendances en Europe à avoir complexifié les paiements ? Quel est leur impact sur la performance des marchands ?

Ces dernières années, nous avons été témoins d’une diversification des modes de paiement, impulsée par la demande des consommateurs d’accéder à toujours plus d’options et de flexibilité dans leurs achats. Selon le Baymard Institute, en 2022, 9% des internautes ont abandonné leur panier parce qu’ils ne trouvaient pas leur mode de paiement favori.

De fait, de nombreuses fintechs se sont positionnées sur le créneau en proposant des moyens de paiement plus efficients ou plus rapides. Le paiement différé ou fractionné (Buy Now Pay Later), le paiement en un clic (one-click), le lien de paiement (pay-by-link), le paiement par mobile : il faut désormais penser en termes de fluidité des parcours, du magasin à l'e-commerce. Si le rythme d'adoption de ces innovations varie d'un marché à l'autre, chacune représente un changement fondamental dans les habitudes de consommation et une opportunité pour les commerçants.

À cela s’ajoute la difficulté pour les marchands de s’adapter aux besoins de chaque pays tout en optimisant leurs coûts. Une des solutions est d’adopter une stratégie multi-acquéreurs et d’être connectés à plusieurs prestataires de services de paiement (PSP) pour offrir la méthode de paiement la plus adaptée aux besoins du client et minimiser également les frais de traitement.

Il faut enfin composer avec les évolutions réglementaires, telles que la Directive sur les Services de Paiement 2 (DSP2), qui a transformé le paysage du paiement en ligne en Europe. Depuis le 15 octobre 2022, le 3DS v1 n’est plus supporté par les systèmes de cartes. Maintenant, la priorité des commerçants doit être de bien comprendre le fonctionnement de cette réglementation et de profiter des exemptions telles que les paiements récurrents, les petits montants, les bénéficiaires de confiance et l’analyse des risques transactionnels (TRA), afin d’offrir une expérience d’achat sans friction.

Tous ces facteurs transforment le paiement en un sujet complexe, ayant un impact direct sur le chiffre d’affaires des commerçants. Cependant, ce n’est pas à eux d’absorber cette complexité, mais aux PSP qui maîtrisent ce millefeuille technologique. Optimiser sa stratégie de paiement va donc surtout passer par la sélection des bons partenaires, pour proposer le service le plus adapté à sa clientèle.

performance paiement Europe e-commerce boutique marchand

Un consommateur français sur deux a déjà abandonné un achat en ligne au stade du paiement. Quelles sont les difficultés spécifiques liées aux paiements en ligne ?

Parmi les principales raisons d’abandon de paiement chez les acheteurs français, on relève : des doutes sur la sécurité de la page de paiement (88%), des lenteurs sur le site (81%), un niveau de sécurisation trop contraignant (61%) et une page de paiement inadaptée au mobile (58%)1. L’attention des commerçants doit donc se porter, au-delà des facilités de paiement offertes, sur l’optimisation de la page de paiement. 

Cependant, tout n’est pas entre leurs mains. Certaines transactions peuvent échouer : 10,6% de ces échecs sont liés à des fonds insuffisants sur le compte, 6,73% à une erreur d’authentification 3DS, 3,46% à un refus de la transaction par la banque, et 3,01% à une mise en opposition des moyens de paiement1.

Notre rôle, en tant que partenaire de paiement, est de fournir aux commerçants les clés pour contourner ces obstacles et améliorer leur conversion tout en maintenant un niveau de sécurité élevé.

 1 Etude Payplug sur les codes retours des échecs de paiement, 2022

"Les commerçants pourront compter sur l’expertise des acteurs du paiement qui maîtrisent toute la chaîne de valeur, ont une vision à 360° des données de paiement et peuvent ainsi émettre des recommandations fines pour booster la performance des sites marchands." - Antoine Grimaud, CEO de Payplug

Comment un partenaire de paiement, tel que Payplug, peut-il aider les commerçants à transformer ces complexités en opportunités et à assurer le succès d’une transaction, du début à la fin ?

En tant que prestataire de services de paiement et acquéreur, Payplug couvre l’ensemble de la chaîne de valeur des paiements, de l’acquisition à l’acceptation.

Notre maîtrise à 360° des données de paiement nous permet de transformer les risques d’échec en opportunités de conversion, et ce tout au long du processus :

  • Page de paiement : nous proposons des modèles d’intégration optimisés pour tous les appareils, des moyens de paiement adaptés aux attentes du marché, ainsi que la tokenisation de carte pour les paiements one-click ou l’abonnement.
  • Authentification : nous mettons à disposition de nos clients un moteur de règle sur mesure pour lutter contre la fraude et gérer les exemptions TRA, de façon à maximiser les demandes de parcours sans friction.
  • Autorisation : en tant que membre du Groupe BPCE, le groupe bancaire n°2 en France, nous avons un accès unique à 20% des données de transaction des porteurs de carte. Nous avons ainsi pu développer une solution, appelée FastPass, qui nous permet d’obtenir jusqu’à 98% de frictionless sur le trafic BPCE (20% des transactions grand public en France). En cas de decline ou d’échec d'authentification lié aux serveurs 3DS, notre outil Smart Retry est capable de rejouer la transaction de façon quasi instantanée et transparente pour l’acheteur.
  • Post-transaction : il peut arriver que des clients contestent leur paiement. Dans ce cas, le commerçant accuse un impayé et son chiffre d’affaires est directement impacté. Nous l’aidons à suivre de près ces impayés, à identifier et traiter leur cause et à gagner ses contestations (74% des contestations émises en 2021 ont été gagnées).

 

Toutes ces briques additionnées nous permettent de maximiser le taux de conversion à chaque étape, et d’obtenir des taux d’acceptation parmi les plus élevés du marché - 94% en moyenne pour nos clients Fraud Premium au 4e trimestre 2021.

Comment Payplug a permis à Veepee d’augmenter son taux d’acceptation de 9 pts

À quoi ressemble l’avenir des paiements pour Payplug ? Des tendances et des cas d’usage particuliers pourraient impacter le marché européen en 2023 et au-delà ?

Entre l’inflation, la baisse du pouvoir d’achat, la crise énergétique et les perturbations logistiques, les commerçants doivent composer avec un environnement macroéconomique instable. Ce contexte les met sous pression et les contraint à repenser leur business model, à mener des optimisations pour rentrer dans leurs coûts et gagner en résilience.

En 2023, ils auront tout intérêt à multiplier les points de contact avec leur clientèle (site, magasin, revendeurs, réseaux sociaux, marketplace) pour diluer le risque et s’assurer un revenu même si l’un de ces canaux venait à se mettre en pause.

Les commerçants devront aussi optimiser l’existant, notamment la performance de leurs paiements : ils pourront profiter du boom des orchestrateurs de paiement, qui leur permettent de mettre en place des règles de routage basées sur les facteurs de risque, la localisation et les données spécifiques à la plateforme pour acheminer chaque transaction vers le PSP le plus pertinent (celui qui maximise les taux d’acceptation et de conversion et minimise les coûts).

En parallèle, les technologies de Smart Routing s’améliorent et permettent de diriger les transactions vers la route d’acquisition la plus adaptée sur un marché domestique pour optimiser l’acceptation. Chez Payplug, par exemple, notre passerelle de paiement nous permet de router de manière dynamique les transactions sur le meilleur canal d’acquisition en France.

Enfin, les commerçants pourront compter sur l’expertise des acteurs du paiement qui maîtrisent toute la chaîne de valeur, ont une vision à 360° des données de paiement et peuvent ainsi émettre des recommandations fines pour booster la performance des sites marchands.

Envie d'en savoir plus sur nos solutions ?

Partager cet article
TwitterFacebookLinkedInCopy Link

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces autres articles pourraient
vous intéresser